Media メディア

Entretien, TV5 Monde (presse), le 29 août 2018

En Afrique, le Japon, un concurrent de poids pour la Chine ?

tv5

29 AOÛ 2019 Mise à jour 29.08.2019 à 19:33 par  Malik Miktar

Entretien, Télésud, le 2 décembre 2015

Telesudインタビュー2015年12月2日


EHESS Alumni / 2015

EHESS 40周年記念インタビュー「40人のOG」

Entretien : Lors de l’exposition, EXPOSITION « 40 FEMMES DIPLÔMÉES DE L’EHESS »

« Entre le Japon, l’Afrique, et la France. »

kae_amo

Kae Amo vit et se « construit » entre trois cultures et trois mondes universitaires très différents : Japon, Sénégal, France, dans lesquels elle se sent aujourd’hui « à l’aise ». à l’université au Japon, la coopération avec le Sénégal était développée ; lorsqu’un chercheur spécialiste de l’islam lui a conseillé de s’intéresser à l’Afrique musulmane, elle n’a pas hésité à partir à Dakar. Au Sénégal, devenu sa « seconde maison », elle a mené plusieurs enquêtes dans les universités et les institutions islamiques, appris à communiquer avec des « gens très différents », préparé une maîtrise de sociologie, puis est retournée au Japon. Venue ensuite à Paris, et à l’EHESS, sur le conseil de plusieurs personnes, elle a été frappée par les « personnels magnifiques » du Centre d’études africaines, par la possibilité de définir elle-même les thèmes de recherche, tout en ayant des séminaires, un soutien et de l’encadrement assurés par ses directeurs de master puis de thèse, Fabienne Samson et Jean-Pierre Dozon. Depuis trois ans, Kae Amo est chargée de mission à la Fondation France-Japon, pour l’organisation de conférences, d’événements, la collaboration à l’édition d’une Lettre, tout en étant active dans le Réseau des jeunes chercheurs en études africaines, et en préparant sa thèse.

2009, Master « Les religieux à l’université : le mouvement politico-religieux à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar » sous la direction de Fabienne Samson


Invitation radio  ラジオ出演

Le 16 février 2016 / 2016年2月16日

Les Voix du Crépuscule : Les diasporas sénégalaises à Paris

ecouter

Affiche-Diaspora-sénégalaise-Février-2016

Les Voix du Crépuscule continuent leur série d’émissions consacrée au Paris cosmopolite et aux diasporas qui en constituent la matière humaine. Avec une émission sur les Ivoiriens et une autre sur les Maliens de Paris et d’Ile-de-France, ce programme qui sera consacré jeudi prochain à « la diaspora sénégalaise » permettra d’avoir un premier aperçu général des modes d’existence de diverses populations d’Afrique francophone dans le Paris d’aujourd’hui.

Pour ce faire, nous accueillerons deux éminents spécialistes des migrations ouest-africaines :

  • Mahamet Timera, professeur de sociologie à Paris 7 et directeur de l’URMIS (Unité de Recherche Migrations et Sociétés)
  • Kae Amo, doctorante en anthropologie à l’EHESS spécialiste de l’Islam au Sénégal.

 

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :